Et si c’était moi…

Et si c'était moi

Eh oui, cela n’arrive pas qu’aux autres !

Nous pouvons tous être touchés par la maladie. La maladie qui est un cri. Un cri de notre corps qui nous indique que nous sommes en déséquilibre, que quelque chose dysfonctionne. La maladie est perçue comme catastrophique, dramatique, car elle réveille nos angoisses de mort et nous cherchons à la guérir le plus rapidement possible à coups de médicaments, opérations et autres interventions médicales. La maladie est inconfortable, douloureuse parfois honteuse et nous voulons nous en débarrasser au plus vite. Cependant, la maladie est aussi un message que notre corps nous envoie pour nous permettre d’évoluer, d’apprendre, de grandir.

Un mal pour un bien !

C’est une opportunité de modifier nos habitudes, nos comportements, nos pensées pour aller vers une vie plus écologique pour nous et notre organisme. Elle nous donne l’occasion d’évoluer sur les plans biologiques, émotionnels et spirituels. Et de ce point de vue, après guérison, la maladie peut apparaître comme une bénédiction. 

Tant que nous ne sommes pas confrontés à la crise, quelle qu’elle soit, nous ne faisons aucun effort. Nous restons dans nos zones de confort, à faire toujours la même chose pour obtenir toujours le même résultat. Certains sont dans des routines positives et tout va bien, ils savent naturellement maintenir un bon équilibre psychosomatique. Ils n’ont pas subi de grosses difficultés et ils ne rencontreront pas la maladie.  Mais pour la plupart d’entre nous, des passés difficiles, des routines de vie contraignantes, une perception de soi erronée, nous enferment dans des fonctionnements délétères à terme pour notre santé.

Ça ne lâche pas d’un coup !

Seulement, nous n’entendons pas tous les petits messages du corps, nous n’avons pas le temps d’y prêter attention, nous sommes trop pressés pour percevoir. Et puis nous sommes forts, rien ne peut nous arriver. Ceux qui tombent malades, en dépression, en burnout ou autre, sont faibles, ils n’ont qu’à se mettre un coup de pied aux fesses et ça ira mieux, si l’on veut on peut !

Qui n’a jamais pensé ou dit ce genre de paroles à un moment de sa vie ? Nous avons tous eu, un jour, ce genre de jugement. Pour nous rassurer, nous donner du courage ou pour conjurer le sort,  pour tenir à distance la maladie méconnue et effrayante. Cependant, il ne suffit pas de se mettre un coup de pied aux fesses. Et la maladie ne s’abat pas que sur les faibles et les autres. C’est bien plus complexe que cela et surtout bien plus insidieux.

Arrêtons de juger et essayons de comprendre !

Comprendre pour soutenir nos proches qui sont dans l’épreuve de la maladie, comprendre pour nous sortir nous-mêmes de la maladie et comprendre pour éviter de tomber dans la maladie. Quand nous comprenons, nous sommes plus à même d’entendre les messages du corps avant qu’ils ne deviennent des cris. Nous pouvons modifier des choses, rééquilibrer nos corps et nos esprits pour éviter la grave maladie.

Cinq maladies les plus fréquentes

Et si c’était moi.. traite des cinq maladies, ou problématiques qui rendent malades, les plus fréquemment rencontrées en cabinet. Des sujets récurrents qui présentent, dans les grandes lignes, les mêmes symptômes, les mêmes caractéristiques. Et dont le protocole de soin et de guérison va suivre une trame identique autour de laquelle nous allons pouvoir accompagner chaque cas individuel.

J’ai choisi de parler de la dépression, du burnout, de l’anxiété, de la somatisation et de la relation d’emprise. Le dernier thème n’étant pas une pathologie en tant que telle, mais une situation engendrant bien souvent de la maladie.

Trois façon de les aborder

Pour chacun de ses thèmes, je me suis amusée à écrire une petite histoire de vie imaginaire montrant comment la maladie peut s’installer progressivement, sans faire de bruit. Les personnages de ces histoires sont des gens ordinaires, menant des vies ordinaires, comme vous et moi, et qui pourtant vont rencontrer la maladie. Rappelez-vous, cela n’arrive pas qu’aux autres !

Après chaque histoire, il y a une petite illustration clinique, la description d’un cas rencontré en cabinet où les symptômes sont plus nets, plus précis et plus visibles. L’idée étant de décrire précisément la maladie pour mieux la connaitre et la repérer.

Enfin, dans une troisième partie, je développe mon point de vue, et ce n’est que le mien, par rapport à la maladie traitée et je vous propose des outils de guérison pour sortir de la maladie. Outils qu’il conviendra d’utiliser en prévention, afin d’agir aux premiers signes envoyés par le corps et ainsi conserver un équilibre de bon fonctionnement.

Et si c’était moi… n’est pas un cours théorique sur chaque pathologie ou thématique, d’éminents auteurs, très qualifiés, l’ont déjà fait et bien mieux que moi. J’ai simplement eu envie de vous partager mon regard, mon approche de la maladie et mon expérience pour sa résolution. Et si cela peut être utile à certains d’entre vous, cela me convient.

Je vous souhaite une bonne lecture.


Le livre est disponible au format papier et ebook sur toutes les librairies en ligne et sur BOD